LE MOT DU PRESIDENT MOIS AOUT 2020





Bonjour à toutes et tous,

                                  Par ce message, je viens vous donner quelques nouvelles et évoquer avec vous les décisions prises au sein de notre association pour les activités qui ont brutalement pris fin au moment du confinement.
                                  Ma pensée ira d’abord à ceux ou celles d’entre nous qui connaissent en plus de cette pandémie, des ennuis de santé. En notre nom à tous, nous leur adressons notre soutien, tous nos encouragements et nous leur souhaitons un bon rétablissement.
Nous traversons une période très inédite, qui trouble notre quotidien, nos habitudes. Cette crise a révélé nos failles, nos doutes, nos certitudes, nos forces, mais surtout notre capacité à rebondir. Aujourd’hui, nous parlons de déconfinement, mais personne n’a de certitude sur les mois à venir.

                                  Dans ce contexte de forte incertitude, les nouvelles mesures gouvernementales, parfois contradictoires, mais aussi les décisions prises au sein de l’association, font que la vérité d’hier est différente de celle d’aujourd’hui… et sera peut-être encore autre demain

                                  Restons optimistes… nous pouvons observer une petite lumière au fond de ce tunnel que nous traversons tous ensemble. Le plus dur est sans doute passé, si nous respectons bien ce déconfinement.
                                  Le 11 Juillet, date qui marque la fin de l’état d’urgence sanitaire, de nouveaux allégements sont entrés en vigueur. Un nouvel examen épidémiologique a été réalisé pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d’Août. Une autre évaluation est prévue en Septembre.
Comme pour les commerces et les entreprises, les associations peuvent espérer à un retour progressif dans les semaines à venir. Nous espérons tous que les activités envisagées après le 1er Septembre 2020 pourront se réaliser, mais nous ne maitrisons que peu de chose et tout dépendra de la façon dont le monde entier pourra se remettre en route après ce cataclysme en cours.
                                  Nos évènements associatifs n’ont pu se dérouler à la date prévue, plusieurs choix s’offraient à nous : les reporter plus tard, les transformer pour proposer de nouvelles choses, les annuler complètement ?
                                  Face à cette situation, comment réagir ? Nous avons décidé que la crise que vit notre association n’aura pas la peau de nos rendez-vous associatifs… nous avons décidé de prendre la décision la plus pertinente en les reprogrammant !

C’est ainsi que la journée au fil de l’eau du 17 Avril à L’estuaire de La Loire organisée par notre voyagiste « Visages du Monde » a été annulée.                                           Après avoir revu leurs différents interlocuteurs, il nous a proposé les possibilités de report et reprogrammation fin Septembre début Octobre qui n’a pas reçu notre approbation vu la période climatique peu favorable et avons émis le souhait plutôt sur une journée de printemps en Avril 2021.

L’escapade au Parc animalier et botanique de BRANFERE et la visite de Rochefort en Terre Initialement prévue le 21 Mai a été reprogrammée le Jeudi 17 SEPTEMBRE.

                                  A l’arrêt depuis le 15 mars, le parc de Branféré a rouvert ses portes le 2 juin avec un protocole sanitaire ad hoc : masque conseillé dans les lieux clos, obligatoire dans le Parcabout, gel hydroalcoolique à disposition un peu partout. L’espace, ce n’est pas ce qui manque à Branféré et les visiteurs n’auront aucun mal à respecter les mesures de distanciation. « Notre offre correspond parfaitement à l’attente des gens qui ont envie de nature et d’activités saines », pense le directeur.
                                  Conformément à l’ordonnance 2020-315 du 25 Mars 2020, les sommes déjà versées en guise d’acompte sur les visites concernées seront déduites de la facture finale suite à notre venue.
Aucune majoration ne sera apportée et la prestation proposée sera identique à la proposition première
( à l’exception de modification d’effectifs ou de programme )
                                  Lors d’un échange téléphonique du 20 juillet dernier avec la direction du parc, compte-tenu d’un certain nombre de désistement pour cet événement, j’ai émis le souhait de reporter notre visite pour le printemps 2021 ( 3 dates au mois de MAI 2021 seront à transmettre ) avec une relance auprès de nos adhérents afin d’obtenir la capacité des 57 places de l’autocar.

SEJOUR BULGARIE AU CLUB LOKEA BEACH ****
                                  Initialement prévu du 09 au 16 et du 16 au 23 JUIN 2020. Nous avons fait valoir le cas de force majeure (impossibilité de se rendre sur place pour cause de confinement. En raison des conséquences mondialisées liées au covid19 et l’impossibilité à pouvoir assurer les voyages de groupe convenus, dans le cadre l’ordonnance N°2020-315 publiée au JO du 26 Mars 2020, les Voyages SALAUN nous ont notifié la résolution du dit contrat afin de nous proposer le report en 2021 ( 08 au 15 et du 15 au 22 juin ) sur un voyage identique à celui réservé ou sur un autre voyage à partir de l’avoir.
En quoi consiste exactement cet avoir ?
                                  Les sommes que nous avons versées ( qu’il s’agisse de l’acompte ou du solde total ) sont conservées par le voyagiste. Celui-ci propose de les utiliser sous forme d’un avoir pour une nouvelle prestation identique ou équivalente dans les 18 mois à venir.
Le tarif du nouveau voyage ne doit pas dépasser celui de l’ancien. Toutefois, il se peut que vous ayez des frais supplémentaires à payer lorsque le contrat initial annulé prévoyait déjà une majoration possible (par exemple pour les voyages à forfait, la hausse des frais de kérosène pour le vol.)
                                  Cet avoir est sécable, c’est-à-dire qu’il peut être utilisé en plusieurs fois pour plusieurs prestations. Dans le cas des voyages à forfait, il n’est en revanche pas possible de le céder tel quel à une autre personne. Si vous voulez qu’une autre personne bénéficie du nouveau voyage à votre place, celle-ci devra supporter les frais de redevances ou autres coûts supplémentaires éventuels occasionnés par cette cession.
                                  Si les propositions de séjour faites par le voyagiste au cours des 18 mois ne vous conviennent pas, et cela quelles qu’en soient les raisons, vous serez alors en droit de récupérer les sommes versées.

CONCOURS DE PETANQUE ET BOULE BRETONNE DU LUNDI 07 SEPTEMBRE
                                  Pour l’instant, l’activité ne peut se pratiquer qu’en loisir : la pétanque est considérée comme une activité dynamique, donc autorisée. Sous réserve qu’un nouvel examen de la situation épidémiologiques interdisant cette manifestation, comme les années précédentes Le Restaurant L’ENVOL en partenariat avec notre association organisera ce concours de pétanque et de boule bretonne. Une convivialité mesurée et prudente qui n’empêchera pas des parties acharnées… Venez soutenir les joueurs même si vous n’êtes pas candidats au concours et passer une excellente journée !
Journée 20ème Anniversaire de l’Association le Vendredi 30 Octobre 2020 à PLURIEN
                                  Avec la fermeture des salles de concerts et des lieux festifs puis l'annulation des festivals, les intermittents et autres travailleurs du spectacle sont les premiers touchés. Désormais, c'est un arrêt pur et simple de leur activité avec une grande incertitude quant à la date à laquelle elles pourront revenir à une activité normale". Pour le moment donc, personne ne sait quand exactement pourront rouvrir les salles de concerts et de spectacles. Certains experts préconisent une reprise mais pas avant l’automne 2021.
                                  La loi n°2020-856 du 9 juillet 2020 organisant la sortie de l'état d'urgence sanitaire est parue au JO le 10 juillet 2020.
une période transitoire allant du 11 juillet au 30 octobre 2020 pour tout le reste du territoire, période pendant laquelle le Premier ministre pourra, afin de lutter contre la propagation de l’épidémie, réglementer les transports, déplacements, ouvertures d'établissements et rassemblements. Il pourra habiliter le Préfet à prendre toute mesure en ce sens.
                                  Sachant également que l’organisation de cette manifestation s’appuie aussi sur plusieurs prestataires
( autocars, traiteur, intermittents du spectacle, etc… ) que nous ne maîtrisons pas toutes les contraintes qui leurs sont imposées pour leur reprise d’activité et pour les mesures de protection de leur personnel., de ce fait nous n’avons pas pris de décision définitive à ce jour.
                                  Nous attendons d’autres informations sur l’évolution sanitaire qui interviendra d’ici la date prévue et les futures décisions gouvernementales concernant la distanciation sociale à respecter, nous serons alors davantage éclairés sur le possible maintien de cette manifestation. Nous reviendrons bien entendu vers vous dès que possible pour vous en faire part.

Projet voyage SRI LANKA 2021
                                  Ce pays d’Asie du Sud a rapporté une série de nouveaux cas de coronavirus apparus la semaine dernière, notamment dans un centre de désintoxication où 253 patients ont été testés positifs en une nuit. Le Sri Lanka avait levé les mesures de confinement fin juin face à la faible propagation du virus sur son territoire. Le pays, qui compte quelque 21 millions d’habitants, faisait état dimanche d’un bilan de 2605 cas de coronavirus, et de 11 décès.
                                  Les frontières sont fermées, les avions à terre, les aéroports à l’arrêt et les voyageurs confinés. Le coronavirus lui, galope et se propage à travers la planète mettant tous les personnels soignants du monde en émois ! Pour nous voyageurs, mars 2020 a sonné le glas des voyages pour une durée, à l’heure actuelle, indéterminée. Quand pourrons-nous voyager à nouveau ? Que faut-il attendre de 2021 ?                                                             Pourrons-nous voyager comme avant ? Sans vaccin, comment pourrons-nous voyager et laisser ces distances d’un à deux mètres ? Impossible dans les lieux de transit de voyageurs comme les aéroports ou le gares. Impossible dans les moyens de transport eux-mêmes. Sans parler de certaines destinations où ça grouille de monde. Faudra-t-il une attestation de bonne santé pour partir ? Mais si je suis en bonne santé, qu’est-ce qui m’assure que les gens le sont dans les pays où je voyagerai plus tard.
                                  Pour pouvoir voyager « comme avant », il faudrait déjà que les pays lèvent leurs restrictions et que les frontières s’ouvrent. Les avions pourraient alors reprendre la route des airs. Personnellement je ne vois pas cela venir dans un avenir proche pour ce qui est des avions longs courriers.
                                  Il faut prendre conscience que le temps du virus est différent partout sur la planète, la façon de le gérer aussi très différente d’un pays l’autre… Certains arrivent à le juguler, d’autres sont dépassés.
Cette crise sanitaire va faire des dégâts sur l’industrie du tourisme mais aussi sur le budget des individus. Aurons-nous les moyens de repartir en voyage ? A court ou moyen terme j’imagine que cela va être difficile. Aussi parce que les prix ne seront probablement plus les mêmes qu’auparavant. Du moins dans les mois à venir.
                                  Après quelques mois d’une industrie totalement à l’arrêt, les cartes du tourisme mondial risquent d’être complètement rebattues. L’offre et la demande aussi. Ce qui se fait plus rare sera plus cher et j’ai bien peur, notamment sur l’aérien, que les prix se fassent bien plus onéreux qu’ils ne l’étaient devenus ces dernières années. Le facteur confiance est aussi à prendre en considération. Ces dernières semaines, on a vu apparaitre de la peur ou de la méfiance des uns vis-à-vis des autres. Cela a commencé chez nous avec la peur des asiatiques qui arrivaient sur le territoire européen. Le phénomène inverse s’est aussi produit en Asie vis-à-vis des européens, des occidentaux en général. Il va falloir totalement repenser l’idée que l’on se fait du voyage. Réfléchir au pourquoi pour se remettre en question.
                                  Compte-tenu de nos propres incertitudes concernant la participation réelle de nos adhérents pour cette destination et devant ce contexte très particulier et des craintes légitimes qui en découlent, nous sommes au regret de vous annoncer que nous serons amenés à vous proposer le choix d’une autre destination pour 2022 en remplacement. C’est avec tristesse que nous sommes amenés à prendre cette décision difficile mais sages à nos yeux.
                                  Depuis plusieurs semaines, nous luttons ensemble contre l’inertie qui pourrait nous ankyloser et l’angoisse des grandes solitudes qui pourrait nous étreindre.
                                  Puisque que nous avons fait équipe dans l’immobilisme, je vous propose de continuer à réfléchir et œuvrer ensemble à notre déconfinement. Nous sommes à votre écoute si des points supplémentaires vous semblent nécessaires.
                                  Avant d’avoir le plaisir de vous entendre ou de vous rencontrer, recevez mes cordiales salutations.
                                  D’ici là, prenez bien soin de vous et de vos proches.


                                                                                    Bonne fin d’été à toutes et à tous !

                                                                                                                           Daniel PERRET